article crée le 23/06/2021, dernière modification le 01/01/1970

Témoignage M. Blondeau

M. Blondeau avec toute sa bonne volonté a pu réaliser son rêve d’enfant devenir herboriste et chef d’entreprise grâce à la mobilisation de tous les partenaires de CAP EMPLOI. Le handicap n’a pas constitué un frein à son projet. M. Blondeau se consacre avec enthousiasme au lancement de ses activités malgré l’impact de la crise sanitaire.

M. Blondeau Olivier est accompagné par CAP EMPLOI 41 dans le cadre de sa reconversion professionnelle. Suite à un accident de vie, il ne pouvait plus exercer le métier de technicien de maintenance. Dans le cadre de la compensation du handicap, M. Blondeau a bénéficié d’un bilan fonctionnel avec ainsi qu’un financement sur les aides techniques. « L’ordinateur adapté, les logiciels spécifiques et la formation à leur utilisation m’ont permis de finaliser mon projet de création d’entreprise car je rencontrais des difficultés dans la lecture et dans le rédactionnel. » Passionné d’herboristerie et d’aromathérapie, M. Blondeau a été soutenu par le réseau partenarial de CAP EMPLOI pour la mise en place de son projet d’entrepreneur : Sa boutique Herbacadabra est installée au 46 rue Saint Lubin à Blois. M. Blondeau transmet ses conseils et sa passion pour les plantes afin de promouvoir la santé et le bien-être pour une vie plus proche de la nature. Découvrez la diversité de ses produits naturels (mieux-être/cuisine /jardin) dans un décor chaleureux : huiles essentielles, les fleurs de Bach, multiples variétés d’argiles et herbes médicinales, vente en vrac de nombreuses épices et de fruits secs, des fleurs à manger, des cristaux d'huiles essentielles pour cuisiner sain, tisane et thé bio… Point de livraison des paniers bio des Jardins de cocagne, M. Blondeau souhaite animer des ateliers bien-être (fleurs de Bach, les secrets des feuilles d’olivier…) avec l’appui de professionnels (naturopathe, phytothérapeute…) dont la mise en place est retardée aujourd’hui par la crise sanitaire. M. Blondeau envisage prochainement d’intégrer un salon de thé au sein de sa boutique Herbacadabra. M. Blondeau a perçu une subvention financière et a bénéficié d’une étude ergonomique en vue d’aménager son local afin de compenser ses difficultés physiques liées à son handicap. Il est dans l’attente des aménagements et d’une prise en charge de l’AGEFIPH. M. Blondeau avec toute sa bonne volonté a pu réaliser son rêve d’enfant devenir herboriste et chef d’entreprise grâce à la mobilisation de tous les partenaires de CAP EMPLOI. Le handicap n’a pas constitué un frein à son projet. M. Blondeau se consacre avec enthousiasme au lancement de ses activités malgré l’impact de la crise sanitaire.


Les partenariats